Restauration église de Fay en Montagne : Dons cliquez sur l'image

Eglise

Fay-en-Montagne est un village de 90 habitants au cœur du premier Plateau Jurassien où règne encore une intense activité agricole tournée vers la production de fromage de Comté et ouverte à l’accueil touristique avec une ferme équestre, un camping et plusieurs chambres d’hôtes ou gîtes. 
Son histoire est liée à celle des sites de Baume-Les-Messieurs et Château-Chalon tout proches puisqu’elle remonte au moins au 10ème siècle. L’Ermite Guy, abbé de Baume entre 927 et 937, se retire à Fay où il bâtit un ermitage. Bienfaiteur de la population, il fut ensuite reconnu bienheureux par l’Eglise et honoré comme Saint. En 1184, une bulle du Pape Luce confirme l’église et l’ermitage de Guy. De posture romane, elle abrite le tombeau de ST Fort, des fonts baptismaux et une descente de croix sculptée en bois du 17ème. Par ordre de l’archevêque de Besançon en 1716, on ouvre le tombeau du Saint pour la 1ère fois et l’on découvre un corps sans dérangement et des inscriptions sur pierre du 10ème siècle. 
En 1758, l’église est restaurée aux frais du Curé Mr Jousserandot. En 1832, Mr Bondier, alors Curé de la paroisse, ouvre de nouveau le tombeau et y trouve une bouteille renfermant un vin d’une grande limpidité (était-ce du Vin Jaune ?) et voulant détacher un os du corps, une épaisse fumée s’en échappa provoquant la frayeur et le renoncement à poursuivre. 
En 1858, constatant la vétusté du bâtiment, on décide la construction d'une nouvelle église qui après référendum (la légende dit à 1 voix près) sera replacer au même endroit et non au centre du village. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire